La passion pour le goût
Historique

Accueil » Historique

Historique

Le fondateur de la société, Paul Bentz, est alsacien d'origine. Pendant la seconde guerre mondiale, il fut ouvrier dans une industrie de salaison à proximité de Stuttgart. C'est là qu'il a appris, entre autre, à fabriquer du jambon cuit.

Après-guerre, il travaille comme boucher en Lorraine, notamment à Dieulouard ou il rencontre sa femme. En 1960, il reprend une Boucherie Charcuterie rue du Général Custine à Nancy. Rapidement après son installation, il démarre l'activité exclusive de façonnage de jambon cuit pour le compte de bouchers et bouchers charcutiers. La réputation de l'entreprise se construit très vite. Le goût spécifique du jambon cuit de Paul Bentz est alors très apprécié. Son aromatisation est encore élaborée aujourd'hui selon la recette d'origine, laquelle est à base d'une décoction d'épices naturelles entières.

François, le fils de Paul, reprend l'activité en 1987. Il déménage le site d'exploitation à son emplacement actuel : rue Claude Debussy à Jarville. A la demande d'une partie de sa clientèle boucher charcutier et grossiste, il commence l'activité de vente de jambon cuit. Il élargit la gamme de produits début des années 1990 avec le négoce de charcuterie en provenance de Lorraine et démarre peu de temps après la fabrication d’une saucisse lorraine (fumée à cuire).

Salaisons Bentz En 1996, il abandonne le moulage en moule aluminium pour le moulage manuel à l'aide d'un textile. Cette technique est toujours celle utilisée aujourd'hui. Avec l'arrivée de la médiatisation des crises alimentaires, une procédure de traçabilité et l'ébauche de la maîtrise de la sécurité alimentaire sont rédigées en 1997.

L'opportunité fait qu'en 1999, l'entreprise change de main. Elle est reprise par la société Progalor. C'est alors le début d'un élargissement de la clientèle vers les collectivités. Progalor étant fabricant de saucisses, et notamment de saucisse à cuire, Salaisons Bentz arrête l'élaboration de ce produit. L'entreprise développe cette même année un cahier des charges lui permettant de commercialiser un jambon cuit de Lorraine : issu de porcs nés, élevés, abattus et transformés en Lorraine.

L'entreprise retrouve en 2004 son indépendance avec son dirigeant actuel. De suite, la maîtrise de la sécurité alimentaire des produits (HACCP) est mise en place et la procédure de la traçabilité est retravaillée afin d'intégrer les contraintes de la réglementation exigibles l'année suivante.

En 2005, Salaisons Bentz diversifie sa gamme par l’élaboration de saucissons cuit fumés avec notamment la fameuse Couronne Lorraine® et le Bâton Lorrain®.

En 2006, Le jambon tracé Lorrain est associé à la filière Lorraine Qualité Viande (L. Q. V.). Cette même année, la recette de la saucisse à cuire que fabriquait François Bentz est remise en production. Preuve de son engagement à valoriser le patrimoine lorrain et à ancrer le savoir-faire ancestral des charcutiers lorrain, Salaisons Bentz fait partie des initiateurs de la marque régionale La Lorraine Notre Signature.
Il manquait à la palette de produits de l’entreprise le mythique Fuseau Lorrain. Ce saucisson sec, légèrement fumé est une authentique spécialité régionale. Salaisons Bentz en achèvera le lancera en 2007.

La présence sur internet de la société a été travaillée en 2008. Depuis, le site a subi plusieurs évolutions afin de s’adapter aux nouveaux outils de communication et à l’élargissement de la présence géographique des produits de l’entreprise.

Soucieuse de « faire savoir » son « savoir-faire », Salaisons Bentz a lancé la Couronne Lorraine® à la mirabelle en 2010. Celle-ci a reçu un excellent accueil des clients et des médias. Une fois encore, l’entreprise a cherché à flatter les papilles des consommateurs avec un produit salé sucré qualitatif. Ce saucisson cuit sent vraiment la mirabelle et le fruit y est visible.

En 2011 Salaisons Bentz achève sa démarche en microbiologie prévisionnelle. Elle fut effectuée en partenariat avec un laboratoire spécialisé. Moyennant des modifications de processus et la surveillance de certains paramètres, Listéria ne se développe plus dans les produits crus transformés. C'est pour la société, une réelle avancée dans la maîtrise de la sécurité alimentaire. Cette même année, Salaisons Bentz et d'autres entreprises artisanales agroalimentaires lorraines fondent l'association Lorgourmet dans le but d'unir leurs forces afin d'étendre leur activité commerciale en dehors de la France.

L’activité commerciale export débute véritablement en 2012 avec comme première destination Hong Kong ou nos produits se placent naturellement sur un segment haut de gamme avec notamment des clients étoilés au guide Michelin. Depuis le champ des destinations s’est élargi.

Fin 2013, le projet d’entreprise que Salaisons Bentz a mis en place afin d’initier cette démarche commerciale à l’international est couronné par le Trophée Lorraine export – Nouvel exportateur. C’est avec fierté que le personnel de l’entreprise s’est vu remettre ce prix décerné par la Chambre de Commerce et d’Industrie Internationale de Lorraine (CCI IL) et l’Institut National de la Propriété Industrielle (INPI).

En mars 2014, Salaisons Bentz est le premier fabriquant français à livrer de la charcuterie sur Taïwan. Cette même année, arrivent les premières commandes de pays de l’union européenne comme l’Allemagne.

La dynamique commerciale et récompensée doublement en 2015. Cette année-là, Salaisons Bentz reçoit le trophée Performance Commerciale à l’Export décerné par les Dirigeants Commerciaux de France, section de Nancy, lors de la Semaine Nationale de la Performance Commerciale. Elle reçoit également le trophée Stars & Métiers Lorraine pour sa dynamique commerciale.

S’ouvrent ensuite les marchés de Macao en 2015, La Thaïlande et le Chili en 2016. Le petit cochon qui symbolise l’entreprise devient globe-trotteur… Salaisons Bentz